commandement

Ma seconde fille est tête en l’air assez dure à ce point que nombre de mes conseils réitérés de prudence rejoignent les nuages. Il y a peu, sur le chemin du retour de collège, ma demoiselle un vélo dans la tête heurte et renverse par inattention une jeune fille également à vélo, mais celui-ci dûment enfourché. Jeune fille à terre, petit attroupement, demoiselle choquée, coup de fil d’agent de police pour informer de l’incident, in fine plus de peur que de mal.

La demoiselle arrive à la maison, je ne dis mot et monte dans mon coin de bureau. Une demi-heure se passe et me parvient un SMS : « Papa, tu m’aimes toujours ? » (reproduit sans les fautes !). Je descends dans sa chambre : « Et toi, tu m’aimes ? – Oui – Alors pourquoi ne m’écoutes-tu pas ? – etc. »

Je n’ai songé que plus tard à ces mots du Christ : « Celui qui m’aime, il garde mes commandements. » Ce ne sont pas là les ordres arbitraires d’un chefaillon mais les recommandations ardemment craintives d’un Père. Allez faire comprendre ça aux ados supérieurement bornés que nous sommes !

Publicités

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s