miracle

Je ne crois pas aux miracles, nous dit très sérieusement le rationaliste à qui on ne la fait pas mais croit volontiers qu’une soupe chaotique d’il y a quatorze milliards d’années a ordonné par hasard l’éblouissante beauté du monde, ce qui requiert depuis l’origine un miracle a minima par seconde.

A commencer par ce miracle de charité qui nous laisse libre d’une fatuité.

Publicités

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s