cœur

Dire « mon cœur » à quelqu’un est lui dire qu’il fait battre le nôtre, que nous l’aimons à ce point – « mon cœur » – qu’il vit en nous.

Nous habitons, d’un même élan vital, le cœur de ceux qui nous aiment.

Apparaît ainsi consubstantiel à notre existence le fait d’être aimé.

« L’amour est ce qui fait exister l’autre. » – André Frossard

Publicités

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s