alliage

« Eli, Eli, lama sabachthani ? »

J’entends à peine murmurée l’une de vos dernières paroles sur la Croix et n’y distingue clairement qu’une extinction de Voix.

« Père, Père, pourquoi m’as-tu abandonné ? »

Si en cette seconde au centre de tous les temps le Père n’est plus dans le Fils, alors votre unité Trinitaire est rompue, comme un morceau de pain, et l’on peut ainsi dire que Dieu n’est plus Dieu, qui va aussi rendre l’Esprit.

En cette seconde, Jésus Fils de Dieu, vous ne faites plus qu’un avec notre nature humaine, plus qu’un avec notre humanité, plus qu’Un avec l’Homme. Vous êtes – selon votre propre expression tellement déroutante et si souvent proférée dans votre Evangile – le Fils de l’Homme.

Et le ciel s’obscurcit.

L’alliance est plus qu’un alliage, c’est un pur métal de plomb coulé dans le plomb.

Pour nous hisser hors de l’abîme où nous sommes terrés, vous nous rejoignez corps et âme dans un don infini qui va jusqu’à l’oubli de vous-même, jusqu’à renoncer à votre divinité.

Oui, jusqu’à renoncer à votre divinité, « sans retenir jalousement le rang qui vous égalait à Dieu. » *

Vous avez d’abord communié à nous pour que nous puissions ensuite communier à vous dans la lumière d’un matin de Pâques.

La Résurrection, c’est du plomb en or au feu de l’Esprit.

Extrait de Lucie à la naissance du jour

* Ph, 2, 6

Publicités

2 réflexions sur “alliage

  1. « C’est à la Croix que le Père mesure tout l’Amour du Fils, parce que le Fils l’appelle là où Il ne l’a plus ; parce que le Fils n’a pas oublié son Nom, là où Il se trouve pourtant abandonné par le Père. »
    « La nuit du Seigneur est la plus obscure qui soit, parce que toute obscurité doit y avoir place. »
    « On ne peut pas dire que cette obscurité du Seigneur consiste en un manque de foi, d’Amour et d’espérance ; car elle provient au contraire de la somme de la foi parfaite, de l’espérance la plus assurée, et de l’Amour le plus brûlant. Mais ceux-ci sont déposés auprès de Dieu. » Et le dépôt est maintenant éprouvé, dans ses ultimes conséquences, par Jésus, chargé de tout péché.
    …/… « Il ne sait pas comment sa Mission achevée est accueillie dans l’Amour du Père. Il remet au Père l’achèvement, sans voir ce qui a été atteint. Il voit bien que sa Mission est achevée, mais Il ne voit pas qu’elle est achevée dans l’Amour et qu’Elle est accueillie dans l’Amour du Père. »

    Chemin de Croix Trinitaire – extrait XIIe station avec Hans Urs von Balthasar et Adrienne von Speyr.

  2. Ou la plénitude d’une Histoire d’amour : celle de Dieu avec les hommes.

    L’Eucharistie : le corps, le sang et la divinité du Christ !
    La Sainte Hostie ne fait-elle penser à une alliance au coeur plein ?

    Belle retraite en Jésus à tout coeur chrétien !

    Saint Carême.

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s