promesse

« Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez reçu, et vous le verrez s’accomplir. »

Au-delà de ma pauvre expérience et son nombre de prières tombées à l’eau d’avoir si peu décollé, je tiens ces mots du Christ pour assurés.

« Tout ce que vous demanderez en priant » n’est pas « Tout ce que vous me prierez d’obtenir », autrement dit notre prière doit s’affiner, s’épurer, se tendre jusqu’à rejoindre celle du Christ lui-même au jardin des oliviers : « Non pas ce que je veux, Père, mais ce que toi tu veux. »

En second lieu, « croyez que vous l’avez reçu » est encore une manière qu’a la charité divine de nous rendre coauteur de l’accomplissement de notre prière. Dieu ne nous fait pas de haut en bas l’aumône ; la gloire de Dieu, c’est l’homme debout. Il faut croire d’abord !

Si nous parvenons à demander à Dieu ce qu’il veut nous donner tout comme un nourrisson réclame le sein de sa mère, nous verrons d’abondance s’accomplir une prière qui par avance est une promesse : « Je vous ferai monter vers une terre qui ruisselle de lait et de miel. »

Publicités

Commenter

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s